Partager

Approche

Nous croisons tous les jours des visages familiers, dans le hall de notre immeuble, dans les couloirs de notre entreprise ou à la machine à café, mais que savons-nous vraiment d’eux ?

 

 

 

Visages d’en Faces a une ambition : recréer du lien dans un espace commun, physique ou symbolique (immeuble, quartier, usine, bureau, entreprise multi-sites), en faisant des lieux de passages, des lieux de rencontres. 

 

Les projets Visages d’en Faces s’articulent en 3 phases :

  • Entretiens individuels : portraits dessinés et mis en récit

  • Exposition des portraits aux différents participants au projet

  • Exposition grand public – à l’échelle d’une entreprise, d’un quartier ou d’une ville

 

C’est à la fois un travail d’investigation, de création, de promotion. Visages d’en Faces accompagne de bout en bout ses partenaires et ses clients sur cette expérience.

 

 

 

Valoriser nos particularités :

Des portraits dessinés, racontés et partagés, pour révéler les talents, passions et savoir-faire de chacun.

 

Pour créer du lien, Visages d’en Faces a une technique originale : le portrait, dessiné, raconté et partagé. Forme d’expression très efficace, le portrait laisse place à l’imagination par sa puissance évocatrice.

 

Lorsque nous imaginons un projet, il s’agit toujours d’une série de portraits. Le portrait Visages d’en Faces ne vit pas seul, il s’inscrit dans un collectif.

 

Lire la suite 

 

Changer de regard :

Se découvrir et découvrir l’autre, autrement.

 

Les portraits sont présentés à l’ensemble des participants au projet. Chacun est invité à s’exprimer sur cette expérience souvent nouvelle et sur ce qu’ils découvrent d’eux-mêmes et des autres. Visages d’en Faces crée la rencontre et favorise l’émulation, l’échange, l’interaction.

Lire la suite 

 

Créer une expérience commune :

Les interactions générées par l’exposition enrichissent les portraits.

 

La démarche ne se limite pas au seul dessin. Elle va bien au-delà et aboutit dans la création d’un moment : l’exposition aux participants voire au grand public qui donne lieu à des des débats, des échanges. Le portrait devient prétexte à une expérience commune, à petite ou grande échelle.

Lire la suite 

L’idée, c’est d’apporter une visibilité à certaines personnes qu’on ne voit pas ou que l’on croise sans avoir l’occasion de les connaître. »

C. Boulanger / Le Parisien