partager

« Comment je suis devenue tisseuse de rencontres »

20 juillet 2021 | À propos

 

« Comment je suis devenue tisseuse de rencontres »

L’équipe de rédaction de Femmes ici et ailleurs a invité Christine Boulanger à raconter ses rencontres et découvertes depuis qu’elle a créé Visages d’en Faces.

 

« Le dessin est une porte d’entrée vers des échanges et des récits plus authentiques. Regarder, écouter, tout est là. Le portrait dessiné et raconté tel que je le conçois ne cherche pas à montrer des héros ou héroïnes, à flatter des ego, mais à cultiver l’attention à l’autre, voisin·e d’immeuble ou de bureau. »

 

On n’est pas peu fiers de ce témoignage dans un magazine qui permet au plus grand nombre de découvrir de nouveaux rôles-modèles chez les « femmes agissantes, d’hier et d’aujourd’hui », en France et dans le monde, et de changer de regard sur la place des femmes et des hommes.

 

Découvrez ci-dessous l’article. Et quelques exemples de ce qu’il y a à lire dans le dernier numéro #44 : l’histoire des Jeux Olympiques, théâtre de performances sportives et arène politique pour les femmes, la culture viriliste et le coût qu’elle représente dans notre société, Karima Bennoune, rapporteuse spéciale des Nations unies sur les droits culturels…

 

Découvrez l’article « Comment je suis devenue tisseuse de rencontres »

Autres articles

Un été pour réapprendre l’être ensemble
Regards de la Muette