Exposition validée par les enfants !

5 août 2022 | Expositions

 

Exposition validée par les enfants !

Arrêt sur image avec les enfants du groupe scolaire Jean Monnet à Drancy autour d’une sélection de portraits dessinés et racontés Visages d’en Faces, rassemblés pour la première fois en un seul lieu, le château de Ladoucette.

Une rencontre d’autant plus belle qu’elle était impromptue. J’accompagnais une amie qui venait voir l’exposition et dans la rue, nous avons croisé les enfants avec leur animateur, Ilyass. Je les ai invités à nous rejoindre. Oui unanime. Et une fois sur place, leur attention m’a bluffée.

Chacun s’est arrêté sur un portait qui l’attirait puis nous avons improvisé une lecture du portrait de Kadidiatou, 13 ans quand je l’ai rencontrée – « Je parle wesh wesh avec les copines et avec un adulte je vais essayer de m’approprier un langage soutenu. Souvent on s’étonne que je parle un langage comme ça, on veut que je fasse du wesh. Moi je préfère dire que c’est à toi de choisir comment tu veux parler. »

Kadidiatou a maintenant 17 ans et toujours envie de devenir journaliste. Très investie au niveau associatif, elle a été accompagnée ces dernières années par Rêv’Elles, est passée par la Fondation Archery et a suivi cet été le programme #Eloquentia – arrivée en ½ finale, quand même !

Si vous êtes curieux comme l’ont été les enfants, vous pouvez zoomer pour lire quelques mots des portraitisés dans certaines de ces photos. Le reste est à découvrir jusqu’au 28 août – croyez-moi, rien de tel que d’être sur place ! Et si vous êtes vraiment trop loin, il y a la galerie en ligne Visages d’en faces.

Bel été à toutes et tous.

Christine

Regards croisés – Portraits dessinés et racontés d’habitants et d’acteurs du Grand Paris du mardi au samedi de 12h à 19h (18h le dimanche) au Château de Ladoucette, Parc de Ladoucette à Drancy

Pour plus d’information sur l’exposition, cliquer ici.

#exposition #portraits #visagesdenfaces #drancy #grandparis #regardscroisés

Autres articles

Le pouvoir de nos gestes : 4e édition aux Buttes Chaumont
Dessiner à distance pour garder le lien