Invitée surprise pour un colloque à la Sorbonne sur l’histoire du racisme

22 mars 2022 | Événements

 

Invitée surprise pour un colloque à la Sorbonne sur l’histoire du racisme

Invitée surprise au colloque L’ONU, l’UNESCO et la lutte contre le racisme depuis 1945, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne le 18 mars dernier, Christine Boulanger a proposé une façon différente d’apprivoiser nos préjugés.

« Quand nous rencontrons quelqu’un, nous sommes responsables non pas de nos pensées automatiques, mais de ce que nous en faisons quand nous en prenons conscience. Se contenter de ce qu’on croit savoir de l’autre, c’est se priver de cette « relation qui nous change, nous révèle, fait émerger davantage de nous-mêmes.” * C’est dans la rencontre avec les autres qu’on apprend sur soi. »

Le public d’âges et d’horizons variés a pu exprimer librement ses premières impressions sur les visages dessinés par Christine et découvrir des extraits de ses conversations avec les portraitisés. Occasion d’étonnements, d’amusements, d’émotions partagés…

Son intervention succédait à l’excellent débat organisé par Chloé Maurel, agrégée et docteure en histoire contemporaine, avec Jean-Loup Amselle, anthropologue et universitaire, Doudou Diène, philosophe et universitaire, Paolo Artini, directeur du HCR France et Jean-François Quantin, chercheur et co-président du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP).

* Margaret Wheatley et Myron Kellner-Rogers, dans Reinventing Organizations : Vers des communautés de travail inspirées, de Frederic Laloux.

#discriminationraciale #préjugésinconscients #biaiscognitifs

Autres articles

Préserver la convivialité même par écran interposé
Un portrait, beaucoup de bienfaits