partager

L’art de se réinventer

10 mars 2021 | Ateliers

 

L’art de se réinventer

Un besoin de « rendre la vie plus excitante », c’est ce qu’expriment les esthétiques qui fleurissent sur les réseaux sociaux, comme nous raconte Pauline Ferrari dans Usbek & Rica. « C’est une forme de reconstruction et de réinvention, avec une nostalgie où on enlève le négatif » nous dit le sociologue Frédéric Godart.

 

Relire le passé autrement, en ressortir ce qui nous est utile et le partager, c’est se réinventer individuellement et collectivement et c’est ce que nous proposons avec l’approche du portrait dessiné et raconté Visages d’en Faces. C’est une expérience de l’audace – une compétence dont nous avons particulièrement besoin actuellement – car le portrait tel que nous le concevons, c’est « oser laisser briller notre lumière » pour « autoriser les autres à faire de même » (Marianne Williamson).

 

Le dessin est aussi un moment de communication non-verbale qui permet de faire tomber ce masque qu’est parfois la parole, de renforcer l’écoute entre les participants et de générer des réponses plus originales. Dessiner l’autre, c’est enfin… s’autoriser à dessiner ! Apprivoiser cette expérience du portrait, c’est se mettre en position d’innover.

Autres articles

Retrouvez du carburant avec l'énergie communicationnelle !
Faire renaître l'envie de collectif