Partager

Cédric

Noisy-Le-Sec

Lire l’entretien

Cédric

« On a commencé à quatre sous le préau du collège René Cassin. On finissait même à deux parce que l’autre moitié était virée. » Cédric sourit en se souvenant des débuts de l’association Entraide à Tous, dont il est le président.

 

 

 

A l’époque en 1995, il arrive de Dijon et habite dans la « tour des célibataires » à Noisy-Le-Sec. Cheminot sur les postes d’aiguillage entre Pantin et Noisy, il constate qu’avec les 3×8, ses collègues n’ont pas le temps de s’occuper de leurs enfants. Il avait déjà fait de l’aide aux devoirs dans le centre social que dirigeait sa mère à Dijon et décide de créer une association à Noisy qui proposera des cours de soutien scolaire. […]

 

Au fil des années, l’association se développe sur plusieurs secteurs de Noisy-Le-Sec. Elle s’installe en 2004 dans le local où Cédric m’accueille aujourd’hui, au pied d’une tour de la résidence du Petit Noisy. Quatre salariés et un bénévole y interviennent régulièrement. Sur Noisy, une quarantaine d’enfants et parents bénéficient aujourd’hui de l’aide aux devoirs scolaires et d’un soutien à la parentalité. […]

 

 

L’association cherche des bénévoles et j’imagine un argument de choc qui pourrait faire mouche auprès de certains candidats : c’est en effet par l’association que Cédric a rencontré son épouse.

 

« Il y a aussi des satisfactions comme ce jour où nous avons reçu un appel de Magali qui nous remerciait ; elle nous racontait qu’elle était devenue professeur. Ou encore Nourédine quand il m’a téléphoné : “ Je veux te renvoyer l’ascenseur. ” Il y a aussi Chelsea qui démarre une école de médecine…

 

C’est ce genre de déclic qui me fait dire qu’il faut continuer. » […]

Autres portraits