Partager

Yamina

Paris 14e
Paris

Lire l’entretien

Yamina

« J’étais chef caissière pendant dix ans et pour mon dernier fils, j’ai voulu négocier mes horaires parce que j’avais trois enfants. Ça n’a pas été possible. Après j’ai été au chômage donc je voulais faire autre chose que de rester à la maison. »

 

 

 

Yamina habite dans le 15ème arrondissement […] « Il n’y a pas de centre social ou de centre d’animation. Je suis allée au Centre Social Maurice Noguès juste de l’autre côté (dans le 14ème arrondissement) et je me suis inscrite : on a pu faire des sorties, des séjours…

 

Par la suite, j’ai décidé de passer mon BAFA parce que le travail avec les enfants, j’aime beaucoup. […] Ensuite, j’ai travaillé pour une maison de quartier en tant que médiatrice socio-culturelle. Ce qui m’a touchée, c’est que je n’attends rien de la personne qui est en face de moi, c’est mon travail. Mais certaines personnes tiennent absolument à nous remercier.

 

L’exemple, c’est un monsieur qui me dit : “ Je voudrais voir quelqu’un qui pourrait m’aider à faire une lettre de motivation pour un changement professionnel. ” Il était éboueur et il veut devenir conducteur du camion. Il m’a dit : “ Est-ce que vous pouvez m’aider ? ” […]

 

On a monté la lettre de motivation ensemble et je lui ai dit : “ Vous savez quoi, je vais vous la refaire sur ordinateur et je vais vous l’imprimer. ” […] J’ai fait quelques recherches aussi, vous savez, quand on passe d’éboueur à quelqu’un qui conduit le camion, il y a plus d’expérience, la rémunération est un peu plus élevée.

 

Et donc j’ai fini la lettre de motivation. Il revient le lendemain, je lui lis ce qu’on avait fait ensemble et ce que j’ai rajouté et il était super content. Et je lui ai dit : “ J’espère que cette lettre, elle va être positive et que vous allez avoir une bonne réponse. ” C’était pour avoir une formation, pour qu’il puisse être financé.

 

Avant de partir, il sort un billet de cinq euros. Il me dit : “ Tenez, c’est pour votre café. ” Je lui ai dit : “ Non c’est gentil, mais c’est mon travail, j’espère juste que ça va être positif. ” […] 

 

 

Autres portraits